Pourquoi un Tour du monde ?

pourquoi-tour-du-monde

Pourquoi faire un Tour du monde ?

Comment on en vient à partir 14 mois à l’autre bout de la planète ? 

Ça part d’un déclic un week-end du printemps 2015, le constat flippant, après s’être dit « qu’il n’y avait plus de saisons », que le temps passe beaucoup trop vite (ouais on a des we passionnants et de vraies réflexions de fond) !

On a pour l’instant coché toutes les bonnes cases, études, boulot, appart et on continue à travailler comme des fous pour continuer à cocher les bonnes cases car c’est forcément mieux après et que ça vaut bien quelques sacrifices…Le seul truc c’est qu’en attendant le temps continue de filer (et on se le dit parfois, c’était quand même mieux avant…), on met des choses et des projets de côté en se disant qu’on pourra les faire plus tard, que c’est pas le bon moment.

Le déclic c’est de comprendre que « c’est pas le bon moment » est la meilleure excuse pour s’auto-persuader ne pas prendre de risques, pour ne pas bousculer notre quotidien confortable et notre routine rassurante.

coehlo-citation

Elle est donc là la première partie du déclic, la furieuse envie de préférer l’aventure à la routine et de profiter de la vie, d’aller jusqu’au bout de ce qui nous fait vibrer dans la vie.

La deuxième c’est de se dire que le bonheur n’est pas au bout du chemin mais que c’est le chemin. Ça peut paraître bête, mais c’était tellement kiffant  de faire un choix parce qu’on est animé par ce choix et qu’on réalise un rêve plutôt que de faire un choix parce ce que c’était la meilleure décision à prendre ou la meilleure direction à choisir pour la suite. Si si promis !

Et la dernière chose, quand on a commencé à avancer sur les deux points précédents, c’est de ne pas avoir de regrets.  Avoir un projet, la possibilité de le réaliser et ne pas y aller parce que rattrapé par nos peurs, c’est le pire des boulets que l’on peut s’infliger pour la « fameuse » suite.

Pour nous ce rêve, ce risque c’était de tout quitter pour partir un an, voyager, rencontrer, découvrir, boire, rire, manger ! Et aimer aussi un peu 😉

Bref tout ça pour dire qu’au final le plus dur ce n’est pas forcément le projet en soi mais bien de prendre la décision de sauter le pas. Et bonne nouvelle, une fois que la décision est prise c’est quasi impossible de revenir en arrière.

Ce fameux samedi matin de printemps, la décision était prise en 1h, après c’est juste 1 an de préparation mais ça vaut tellement le coup !

Et comme on l’a dit à beaucoup d’entre vous, si on est arrivés à le faire c’est que c’est à la portée de beaucoup.

On a créé ce blog pour partager nos aventures, en espérant qu’elles vous inspireront ou a minima vous ferons un peu voyager avec nous 😉

Le principe est partager avec vous une photo par jour d’un moment ou d’un lieu marquant et vous faire vivre en vidéo les meilleures 5 min de chacun des pays que nous traverserons !

A très vite !

 

UNE QUESTION OU REACTION ? LAISSEZ UN COMMENTAIRE !