Frontière Thailande Cambodge

Blog Voyage au Cambodge
Liste des articles

Passage frontière Thailande Cambodge

  • Villes frontière : Aranyaprathet en Thailande / Poipet au Cambodge
  • Type de frontière : Terrestre, à pied
  • Documents nécessaires : Passeport et Visa Cambodge
  • Budget : 30 $
  • Durée validité visa cambodge : 30 jours
  • Difficulté : Assez facile si on reste très zen 🙂

Voici toutes les infos utiles sur le passage frontière Thailande Cambodge à Poipet dont l’obtention du visa Cambodge sur place. 

frontière thailande cambodge poipet
La frontière Thailande Cambodge de Poipet

Les passages frontières terrestres…. à chaque fois c’est tout un programme. Déjà qu’on avait pas spécialement bien vécu ceux d’Amérique du Sud, on doit vous avouer qu’on était pas hyper happy d’aller tester les frontières d’Asie car on en a vraiment entendu dans tous les sens. Et souvent en mal bien sûr. Mais bon on ne va pas s’empêcher de bouger à cause de tous ces douaniers corrompus hein ?

Trajet Bangkok Siam Reap

Au départ de Bangkok, notre objectif était de rejoindre Siem Reap dans la journée. Ce fut un succès car au final, nous avons effectué le trajet Bangkok – Siem reap en 10H porte à porte, passage frontière inclus.

Train Bangkok Aranyaprathet

train bangkok aranyaprathet
Le train 275 pour rallier Bangkok à la frontière cambodgienne

Pour un trajet à moindre coût, la meilleure solution c’est de quitter Bangkok en train. Pour rejoindre Hualamphong (la gare de Bangkok) depuis notre quartier de Khaosan Road, il nous a suffi de prendre le bus 49 vers 5H20. Le bus est direct jusqu’à la gare. Le trajet nous a coûté 11 bahts par personne et nous sommes arrivés vers 5H40 à la gare pile à l’heure pour acheter nos billets au guichet et monter dans le train direction Aranyaprathet. Le billet de train est à 48 bahts par personne.

Nous sommes alors partis de Bangkok avec le train 275 de 5H55 direction Aryanaprathet, la ville thailandaise la plus proche de la frontière cambodgienne. Attention c’est pas le top confort, des banquettes toutes simples dans des wagons old schhool. Ca fait un peu mal au fesses, il y a pas mal de bruit et c’est pas hyper rapide mais on était contents de prendre notre premier train en Asie :). Nous sommes arrivés à Aryanprathet vers 11H40.

Passage frontière Thailande Cambodge à Poipet

Départ depuis la gare Hualamphong à Bangkok
Après 6h de voyage, on arrive à destination
Montez dans le bus pour rejoindre la frontière
Traversez la voie ferrée puis suivez le panneau bleu sur la gauche
Dépensez vos derniers Bahts dans cette allée
1ère étape : bureau de sortie de Thailande
Très rapide et sans encombre
Direction le Cambodge
2ème étape : obtenir son visa cambodgien sauf si on a déjà le visa ou e-visa
1 photo d’identité et 30$ par personne ça suffit pour obtenir le Visa
Voici le fameux visa cambodgien obtenu avec patience… 😉
A la sortie des Visa, direction l’immigration Cambodgienne
Dernière étape : faire tamponner votre entrée au Cambodge

Sortie Thailande

On écrit cet article depuis le Cambodge ça veut dire qu’on a bien réussi à passer et figurez vous que ça s’est même bien passé. Comme sur des roulettes même à deux détails près :). Allez on vous explique tout pour passer cette frontière de manière la plus sereine possible.

Dès la descente du train vous serez rapidement assaillis par les tuk-tuk qui vous demanderont 100 bahts pour vous amener à la frontière à Poipet. Refusez gentiment et faites quelques dizaines de mètres pour monter un peu plus loin dans un bus collectif qui vous amènera à la frontière pour 15 bahts par personne !

Une fois déposés à la frontière, on commence par valider sa sortie du territoire thaïlandais. Jusque là c’est très facile… Juste une chose, vous verrez sur le côté des hommes vous demander si vous avez déjà votre visa. Même si ça n’est pas le cas, répondez oui et continuez à avancer.

bureau visa poipet
Voici le check-point Visa de Poipet

Visa Cambodge

Ensuite on traverse la frontière à proprement parler et c’est là que les choses sympas commencent. Etant donné que nous n’avions pas de e-visa nous nous sommes rendus au bureau correspondant pour l’obtenir, sur la droite juste avant la grosse arche grise.

Visa sur place ou e-visa ? On recommande le visa sur place. En effet sachez qu’il est tout à fait possible d’obtenir le visa on arrival au poste frontière. Sachez enfin que d’avoir le e-visa ne vous évitera pas une petite négo avec les douaniers… Lors de notre passage, ils avaient des techniques pour vous demander de l’argent visa ou pas. On s’est donc dit qu’on le ferai sur place.

Une fois à l’intérieur, les douaniers nous ont remis un papier à remplir pour l’obtention du visa. Un panneau au dessus du bureau indiquait que le visa coûte 30 dollars par personne. Nous avons donc rempli notre papier, fourni une photo d’identité (pensez-y avant c’est important) et préparé 60 dollars (pour nous deux) à leur remettre. Nous avions préparé le montant exact c’est important afin qu’ils n’aient pas de monnaie à nous rendre.

papiers pour visa cambodge
1 photo d’identité et 30$ par personne ça suffit pour obtenir le Visa
Tentative de corruption pour le Visa cambodge

Lorsque nous nous sommes présentés au guichet avec tous nos éléments le douanier nous a réclamé 100 bahts supplémentaires ou 3 dollars par personne en nous montrant une pauvre feuille de papier écrite à la main qu’il venait de sortir de derrière le bureau. Très calmement et gentiment je lui ai dit tout de suite que je n’avais que les 60 dollars que nous avions préparé pour le visa en connaissance de cause. Nous n’avions plus de bahts de Thaïlande et pas d’autres dollars. Juste ce qu’il fallait pour le visa.

Sans nous fournir d’explication il nous a alors demandé de nous mettre sur le côté et d’attendre. Ce que nous avons fait sans broncher. 10 min plus tard un autre douanier venait pour récupérer nos dossiers et éditer nos visas… On a pas cherché à comprendre et on est repartis visa en poche sans avoir dépensé un dollar ou baht de plus :).

visa cambodge frontiere
Voici le fameux visa cambodgien obtenu avec patience… 😉

Entrée Cambodge

Dernière étape et nous des moindres, valider l’entrée sur le territoire cambodgien. Pour cela vous vous rendez au dernier check point. Il y a de nouveau un papier à remplir, de nouveaux douaniers. Ceux ci ne nous ont rien demandé. On a pu faire tamponner nos passeports en 5 min et nous voilà entrés presque trop facilement au Cambodge 😉 !

Taxi collectif Poipet Siam Reap

Notre destination finale étant Siem Reap, il fallait que l’on trouve un moyen pour nous y rendre depuis la frontière.

On a refusé de monter dans la fameuse navette gratuite vers laquelle tous les rabatteurs vous poussent et tous les trousses vont… D’après ce qu’on avait compris cette navette vous amène à la gare routière de Poipet où vous n’aurez d’autre choix que de partir avec l’un des taxis ou bus locaux qui sont tous de mèche.

On a donc décidé de s’éloigner un peu du poste frontière en marchant et vous verrez d’autres rabatteurs ne tarderont pas à vous parler. On a annoncé que l’on voulait aller jusqu’à Siem Reap en taxi partagé. Le premier prix annoncé est systématiquement de 25 dollars le taxi. Or nous n’étions que 2, sans autre voyageur à l’horizon. Une longue négo s’est entamé avec un taxi qui nous suivi sur plusieurs dizaines de mètres à mesure que nous avancions dans la rue. On a finalement obtenu le prix de 15 dollars pour deux dans son taxi partagé avec une troisième personne que nous ne connaissions pas, une cambodgienne.

2H de trajet plus tard, le taxi nous a déposés à notre hôtel de Siem Reap, un peu fatigués certes mais heureux de pouvoir commencer à découvrir le Cambodge ! Et d’avoir réussi sans encombre ce passage frontière thailande cambodge 🙂

UNE QUESTION OU REACTION ? LAISSEZ UN COMMENTAIRE !